Analyse
Delhaize il y a 9 ans - vendredi 7 mars 2008

Le belge veut ouvrir plus de nouveaux magasins cette année .

Optimiste pour 2008

Le belge veut ouvrir plus de nouveaux magasins cette année . Et pour contrer la concurrence des magasins «discount» et tirer parti de la crise, il ciblera son attention sur les marques propres, moins chères mais plus rentables. Titre correctement évalué.
CONSERVEZ.

En 2007, pour un chiffre d’affaires en baisse de 1,4  % (mais en hausse de 4,9 % hors effets de change), le bénéfice a gagné 16,5 %, à 4,20 EUR par action. Mais c’est grâce à un revenu non récurrent : la vente de la chaîne tchèque Delvita. Sans elle, le bénéfice perd 5,8 %. La marge opérationnelle est néanmoins maintenue, grâce à un strict contrôle des coûts, et le dividende gagne 9,1 %, à 1,08 EUR net. Aux USA (70 % du chiffre d’affaires) et en Grèce, les affaires ont bien tourné, mais en Belgique (23 %), le groupe a encore perdu des parts de marché. Pour 2008, Delhaize est optimiste : il a acquis en janvier les 33 magasins grecs Plus Hellas; et il compte sur une hausse du chiffre d’affaires global de 4 à 5,5 % et une croissance bénéficiaire de 25 à 30 %, ceci sans tenir compte de la semaine de vente supplémentaire aux USA (l’exercice 2008 compte 53 semaines) et à taux de change constants (ce qui nous semble une prise de position optimiste, compte tenu de la baisse du dollar). Nous sommes un peu plus prudents, mais relevons malgré tout nos prévisions de bénéfice par action à 4,98 EUR pour 2008 (contre 4,83 auparavant) et à 5,31 EUR pour 2009 (contre 5,16).

Cours au moment de l'analyse : 53,41 EUR

Le distributeur belge Delhaize exploite plus de 2 500 magasins dans 8 pays : Belgique, Luxembourg, Allemagne, Grèce, Roumanie, Indonésie et enfin les USA qui assurent plus de 70 % du chiffre d’affaires.

Partagez cet article