Analyse
Ladbrokes il y a 9 ans - mardi 27 mai 2008

Après un niveau record en 2007, le bénéfice 2008 reculera.

Nous parions sur un bel avenir

Après un niveau record en 2007, le bénéfice 2008 reculera. Mais l’activité et les perspectives restent bien orientées. Action bon marché.
ACHETEZ.

Sur les quatre premiers mois de l’année, par rapport à la même période un an plus tôt, les revenus gagnent 16 %, et même 34 % si on exclut du calcul des gains de 2007 sur de gros paris par téléphone, exceptionnellement favorables au groupe; le résultat opérationnel gagne quant à lui 13 %. Mais l’activité des gros parieurs ayant connu un récent tassement (recul éconolmique), le résultat de l’ensemble de 2008 ne devrait pas atteindre le record de 2007 (54,4 p. par action), et ce malgré les gros événements sportifs à venir (Euro 2008 de football, jeux olympiques). Nous tablons ainsi pour 2008 sur un bénéfice par action de 31,5 p. et sur 33,3 p. pour 2009. Mais les perspectives restent favorables : l’extension des heures d’ouverture des boutiques de paris au Royaume-Uni stimule le résultat (malgré le coût qu’elle engendre) et les investissements consentis dans la publicité semblent porter leur fruit (p.ex. : le nombre de clients sur internet a grimpé de 18 %). En outre, le groupe poursuit son implantation progressive dans de nouveaux pays (Italie, Espagne…), ce qui soutiendra sa croissance. Faiblement endetté et générant beaucoup de liquidités, il rachète aussi régulièrement ses actions et distribue un beau dividende (rendement estimé : ±5 % brut).

Cours au moment de l'analyse : 303,25 p.

Ladbrokes est le spécialiste britannique des jeux et paris.

Partagez cet article