Analyse
Nouvelles en bref il y a 9 ans - lundi 23 juin 2008

Que s'est-il passé du 13 au 20 juin 2008 ? Quelques nouvelles à propos de quelques actions...

Variations de cours entre les clôtures des 13/06 et 20/06/08 en devise locale

BARCLAYS BANK (-3,1 %; 308,25 p.) • Achetez
Augmentation de capital en vue : d’abord limitée à certains investisseurs, sans doute asiatiques, puis peut-être ouverte aux actionnaires (total de 4 milliards de livres).

BASF (-5,2 %; 89,92 EUR) • Conservez
Nouveau programme de rachat d’actions (3 milliards d'euros d’ici 2010, soit 7 % de sa capitalisation boursière).

D'IETEREN (-0,2 %; 174,42 EUR) • Vendez
La filiale Belron (vitres pour voitures) acquiert l’américain Diamond Glass (216 enseignes; en concordat) ce qui fera grimper ses ventes de 10 % et améliorera sa couverture géographique aux USA (1/3 des ventes). Nous maintenons nos prévisions pour D’Ieteren.

DEXIA (-14,6 %; 11,97 EUR) • Achetez
Chute de cours suite au commentaire d’un spéculateur quant à la santé de la filiale FSA (rehausseur de crédit). Le groupe affirme ne pas être exposé aux actifs les plus risqués mais pourrait selon nous déprécier des actifs. Nous réduisons nos prévisions.

EADS (-6,9 %; 13,18 EUR) • Vendez
Remise en cause du récent contrat avec l'armée américaine (35 milliards de dollars) : le recours du concurrent Boeing pourrait déboucher sur un nouvel appel d'offre.

VAN DE VELDE (+1,6 %; 29,45 EUR) • Vendez
Rachète l’espagnol Andres Sarda, ce qui fera grimper le chiffre d’affaires de 10 % et offre des synergies potentielles incontestables à terme. Mais le prix est élevé et, au départ, la contribution au bénéfice devrait être très limitée.

VEOLIA ENVIRONNEMENT (-9,1 %; 35,93 EUR)  Vendez
L’objectif 2008 (bénéfice : +10 %) sera difficile à atteindre (vigueur de l'euro, prix du pétrole). Perspectives favorables à plus long terme mais titre cher.

THENERGO  Ne souscrivez pas
Société belge (déjà cotée sur Alternext Paris) active dans l’énergie renouvelable (milieu agricole, horticole…; de la gestion du projet à l’exploitation de centrales). Son but : porter son capital à 81 millions d’euros pour financer ses projets, augmenter d’ici avril 2009 sa capacité électrique de 55 % et atteindre 37 % de la production alimentés par des combustibles verts (biomass, bois…). Les projets sont ambitieux et les accords qu’il a avec des partenaires et qu’il impose à ses clients réduisent le risque lié à l’activité. Mais le prix (10,50 à 11,80 EUR) nous semble trop élevé. Souscription jusqu’au 7/07 sauf clôture anticipée.

Partagez cet article