Analyse
Suez il y a 9 ans - mercredi 18 juin 2008

La fusion stratégique entre GDF et Suez, attendue depuis plus de deux ans, sera enfin effective le 22 juillet.

Fusion avec GDF : on y arrive enfin

La fusion stratégique entre GDF et Suez, attendue depuis plus de deux ans, sera enfin effective le 22 juillet. L’action Suez est chère.
VENDEZ.

L’entité fusionnée GDF-Suez (gaz et électricité) ainsi que Suez Environnement (traitement de l’eau et des déchets) seront cotés en Bourse à partir du 22 juillet (après le feu vert des actionnaires, le 16 juillet). Chaque action Suez détenue donne droit à 0,9545 actions GDF-Suez, plus le droit d’acquérir des actions Suez Environnement (nous vous tiendrons informés des démarches nécessaires). Par ailleurs, les objectifs pour le nouveau groupe GDF-Suez sont confirmés. Ils sont élevés par rapport à ceux des gros rivaux mais accessibles selon nous, notamment grâce aux synergies issues de la fusion (e.a. hausse moyenne du résultat opérationnel de 10 % entre 2007 et 2010).
Nous tablons pour GDF-Suez sur un bénéfice par action (hors éléments non récurrents) de 2,87 EUR en 2008 et de 3,17 EUR en 2009.
Quant à Suez Environnement, temporairement, il vise une hausse du résultat opérationnel de ±8 % par an d’ici 2010, soit moins que son grand concurrent Véolia. A plus long terme, pour les secteurs de l’eau et du traitement des déchets, les perspectives sont mitigées : on peut certes tabler sur une belle croissance des volumes mais la rentabilité souffrira encore de l’implication des pouvoirs publics.

Cours au moment de l'analyse : 44,90 EUR

Le groupe français Suez est actif dans la transmission et la distribution d’électricité et de gaz (74 % du chiffre d’affaires), dans la distribution et le traitement de l’eau et dans le traitement des déchets. Il s’et recentré ces dernières années sur l’Europe, où il réalise 80 % de ses ventes.

Partagez cet article