Analyse
Nouvelles en bref il y a 8 ans - lundi 24 novembre 2008

Que s'est-il passé du 14 au 21 novembre 2008 ? Quelques nouvelles à propos de quelques actions...

Variations de cours entre les clôtures des 14 et 21/11/08 en devise locale

ASTRAZENECA (-22,3 %; 2245,00 p.) • Conservez
Fait appel d’un jugement autorisant un générique du Pulmicort (3 % du chiffre d’affaires au troisième trimestre) et résultat décevant d’une étude sur le Zactima.

GENERAL ELECTRIC (-12,4 %; 14,03 USD) • Conservez
Va réorganiser son activité financière (économiser 2 milliards de dollars en 2009 et assouplir son développement); mais des doutes subsistent sur la solidité du bilan.

INBEV (-27,8 %; 20,60 EUR) • Conservez
Reprise officielle de Anheuser-Busch; sera rebaptisé Anheuser-Busch InBev. Pour rentabiliser l’opération, il faudra une intégration sans faute et réduire la dette. Premier test : réussir l’ augmentation de capital : 986,1 millions d'actions à de 6,45 EUR du 25/11 au 9 /12; 5 actions détenues donnent droit à souscrire à 8 nouvelles. Ne pas souscrire. Le risque passe à 4.

IRIS (-13,1 %; 37,00 EUR) • Conservez
Se porte toujours bien et commandes en hausse (beaucoup de clients dans le secteur public). Nous confirmons notre prévision.

NATIONAL GRID (-13,4 %; 631,00 p.) • Achetez
Au 1er semestre, résultat opérationnel en hausse (+4 %) mais résultat global pénalisé par les charges financières. Confirme la croissance du dividende et les rachats d’actions.

NYRSTAR (-20,5 %; 2,04 EUR) • Conservez
En 2009, les marges de traitement et de raffinages seront encore plus sous pression que prévu. Mais la solidité financière permet d’attendre de meilleures années.

TOTAL (-9,5 %; 36,73 EUR) • Conservez
Vu la baisse du prix du pétrole, prévoit un bénéfice en recul du troisième au quatrième trimestre. Supension des rachats d’actions mais le dividende pourrait croître (nous tablons sur une hausse en 2008, une stabilité en 2009 et 2010.

UMICORE (-27,8 %; 10,35 EUR) • Conservez
Vu les soucis du secteur auto, réduit sa prévision de bénéfice opérationnel 2008 de ± 9%. Nous réduisons nos estimations bénéficiaires de 11 % pour 2008, de 24 % pour 2009.

Partagez cet article