Analyse
Société Générale il y a 8 ans - mercredi 5 novembre 2008

Le banquier français s’efforce de mettre derrière lui les mauvaises nouvelles et de rassurer.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !