Analyse
ASM Lithography Holding il y a 8 ans - vendredi 16 janvier 2009

ASML a annoncé sa première perte trimestrielle depuis cinq ans.

Plongeon dans le rouge

ASML a annoncé sa première perte trimestrielle depuis cinq ans. Nous craignons que ce soit le début d’une nouvelle série.
Action chère.
VENSEZ.

Le résultat du 4e trimestre est touché par la crise qui frappe actuellement le secteur des semi-conducteurs. Le chiffre d’affaires est divisé par deux, suite au gel des investissements dans le domaine de la fabrication de puces. A ce niveau, l’activité opérationnelle est tout juste rentable. Le bénéfice trimestriel hors charges non récurrentes est de 0,12 EUR par action. Mais compte tenu de charges non récurrentes de 0,32 EUR par action, le groupe a clôturé le trimestre en perte. Une charge qui pénalise aussi le résultat annuel, qui s’élève à 0,75 EUR net. Pour 2009, les perspectives sont moroses. Le carnet de commandes, déjà très faible fin septembre, s’est encore dégradé au 4e trimestre et ne porte plus que sur 41 machines, soit le niveau le plus bas de ces 10 dernières années. Le rebond de ventes n’est donc pas pour tout de suite. Dès lors, selon nous, ASML ne sera pas en mesure de dégager des bénéfices en 2009. D’ailleurs, il s’y attend un peu lui-même puisqu’il réduit déjà le dividende relatif à l’exercice 2008 de 20 %. Nous réduisons quant à nous encore nos prévisions : pour 2009, nous tablons sur une perte de 0,10 EUR par action (contre un bénéfice de 0,30 EUR auparavant) et pour 2010 sur un bénéfice de 0,50 EUR (contre 0,60).

Cours au moment de l'analyse : 12,39 EUR

ASM Lithography est un fabricant néerlandais d’équipements réalisant l’impression de circuits intégrés (par un procédé photographique) sur des plaques très fines de silicium, pour l’industrie des semi-conducteurs (pour perfectionner la fabrication de puces électroniques).

Partagez cet article