Analyse
Nouvelles en bref il y a 8 ans - lundi 16 février 2009

Que s'est-il passé du 6 au 13 février 2009 ? Quelques nouvelles à propos de quelques actions.

Variations de cours entre les clôtures des 06/02 et 13/02/09 en devise locale

BARCLAYS (-4,1 %; 100,50 p.) • Conservez
Résultat 2008 peu brillant mais supérieur aux attentes, grâce à des éléments exceptionnels. Le problème de solidité financière n’est pas réglé.

BREDERODE (-5,2 %; 12,75 EUR) • Conservez
Perte de 14,43 EUR par action en 2008, suite aux pertes sur les valeurs financières, qui comptaient pour 30 % du portefeuille début 2008 (aujourd’hui : 2 à 3 % de la valeur intrinsèque, que nous estimons à ±21 EUR).

CAPGEMINI (-17,0 %; 24,86 EUR) • Conservez
Après un second semestre 2008 supérieur aux attentes; l’activité se dégrade; le dividende stagnera. Le groupe prévoit un recul du chiffre d'affaires et de rentabilité au premier semestre et ne fait pas de prévision chiffrée pour l’ensemble de l’année. Nous réduisons nos prévisions.

COCA-COLA (+0,7 %; 43,85 USD) • Conservez
2008 un peu meilleur que prévu, grâce à la poursuite des efforts au quatrième trimestre. Le chiffre d’affaires 2008 gagne 7 % (base comparable) et le bénéfice par action 18 % à 3,05 USD. 2009 sera délicate, mais le groupe restera attentif à ses coûts, sans renoncer à la promotion des marques ni aux investissements dans les pays émergents.

DECEUNINCK (+0,8 %; 2,62 EUR) • Vendez
Perte 2008 prévue : 1 EUR par action. Pour 2009 ; nous tablons sur -0,2 EUR. L’augmentation de capital reste indispensable (réduire la dette), avec une lourde dilution du bénéfice à la clé.

KBC (-5,8 %; 12,65 EUR) • Conservez
Perte 2008 de 7,32 EUR par action, comme prévu. Selon le groupe, janvier aurait été bon.

LLOYDS BANKING (-41,5 %; 61,40 p.) • Conservez
Avertissement sur résultat, suite aux pertes de HBOS, récemment acquis et pénalisé par la crise financière et les mauvais résultats des entreprises anglaises. Solidité financière à nouveau menacée.

MELEXIS (-13,7 %; 4,10 EUR) • Conservez
En 2008 : baisse de 9,1 % du chiffre d’affaires et de 39,5 % du bénéfice (dépréciations d’actifs). Le groupe attend un recul des ventes de 30 à 35 % au premiertrimestre et de 16,5 % sur l’ensemble de 2009, et un recul du bénéfice opérationnel 2009 de 25,6 %. Nous réduisons nos prévisions.

NORDEA (+2,0 %; 49,70 SEK) • Conservez
Augmentation de capital et baisse du dividende pour améliorer la solidité financière. Une hausse des défauts de paiement est attendue pour 2009.

PEUGEOT (-1,6 %; 14,39 EUR) • Conservez
Perte en 2008 (restructuration, provisions pour dépréciations d'actifs). Le premier semestre 2009 s'annonce difficile mais les finances sont solides, grâce e.a. au prêt de 3 milliards de l'Etat français. Une (modeste) rémunération de l’actionnaire est possible.

UMICORE (-6,8 %; 14,68 EUR) • Conservez
Les catalyseurs souffrent plus que prévu mais le recyclage se porte à merveille. 2008 clôture comme prévu mais nous réduisons estimations pour 2009 et 2010.

Partagez cet article