Analyse
CMB il y a 8 ans - vendredi 24 avril 2009

Malgré la faiblesse des tarifs du fret, le résultat opérationnel sera bon en 2009 et 2010. Mais la valeur des actifs va rester sous pression.

Nous sommes moins pessimistes

Malgré la faiblesse des tarifs du fret, le résultat opérationnel sera bon en 2009 et 2010. Mais la valeur des actifs va rester sous pression. Action correctement évaluée.
CONSERVEZ.

Les tarifs du transport maritime, qui ont dévissé au 2nd semestre 2008, restent à des niveaux à peine rentables. Ils n'ont pas encore profité des annonces de reprise de l'économie chinoise, qui pourrait relancer le transport de minerais et métaux. Certes, la demande se porte mieux (après une longue période de déstockage). Mais la menace de l'arrivée de nouveaux bateaux en construction pèse toujours sur les prix du fret et la valeur des flottes. Nous sommes néanmoins moins pessimistes qu'il y a quelques mois. D'abord le plan de relance chinois, prévoyant pas mal de travaux d'infrastructures, finira par relancer la demande et le transport de minerai de fer (la Chine assure 50 % de la demande de transport de ce minerai). Ensuite la mise à la casse de vieux bateaux (non rentables) et le report ou l'annulation de commandes de nouveau navires (soucis de financement) va réduire en 2009 l'augmentation de la flotte mondiale à +4 % (début d'année, nous tablions sur +15 %). En attendant, vu le bénéfice du 1er trimestre (0,77 EUR par action) et compte tenu des contrats conclus (±98 % de la flotte couverte pour 2009, ±86 % pour 2010), nous tablons pour 2009 et 2010 sur un bénéfices par action de ±2,20 EUR (hors plus-values).

Cours au moment de l'analyse : 18,10 EUR

CMB est un armateur belge actif dans le transport maritime de vrac sec à travers sa filiale Bocimar.

Partagez cet article