Analyse
CS Groupe il y a 8 ans - vendredi 24 juillet 2009

Le résultat trimestriel confirme que la banque se redresse. Mais gardons la tête froide.

Signes de redressement

Le résultat trimestriel confirme que la banque se redresse. Mais gardons la tête froide. Titre correctement évalué.
CONSERVEZ.

Le résultat du 2e trimestre encourage : hors éléments non récurrents, les revenus de la banque d’investissement gagnent 7 % par rapport au 1er trimestre (déjà très bon) et le bénéfice net du groupe atteint 1,70 CHF par action, porté par le retour de la confiance sur les marchés. Signe aussi du retour de la confiance dans la banque : 8,5 milliards de francs suisses d’argent frais ont été collectés en gestion de fortune, une activité dynamique, encore appelée à grandir. Malgré cela, la direction reste les pieds sur terre. Avec raison. Car les profits de la banque d’investissement restent volatiles par nature. Et parce que le groupe reste endetté : 3,3 % seulement de ses actifs (placements) sont couverts par ses fonds propres. Le régulateur pourrait exiger 5 % et forcer la banque à augmenter son capital ou à maigrir d’avantage. Plus généralement, pour les banques d’investissement, des changements de réglementation sont à prévoir; et s’ils restent jusqu’ici encore très flous, nous craignons bien qu’ils soient de nature à limiter le potentiel de croissance. Nous prévoyons un bénéfice par action de 4,20 CHF en 2009 (contre 3,70 auparavant) et de 4 CHF en 2010 (contre 3,90). Compte tenu de ces chiffres et de la solidité financière de l’institution, nous réduisons notre indicateur de risque de 5 à 4.

Cours au moment de l'analyse : 51,80 CHF

Le CS Groupe (Crédit Suisse) est le deuxième groupe bancaire suisse, constitué autour de trois piliers : investment banking (placement de valeurs mobilières et financement d'entreprises), private banking (conseil en placements et gestion de fortune) et asset management (produits de placement).

Partagez cet article