Analyse
Cadbury il y a 7 ans - lundi 26 octobre 2009

Cadbury ne s’avoue pas vaincu : en relevant ses prévisions, il oblige aussi Kraft à se montrer plus généreux.

Contre-attaque

Cadbury ne s’avoue pas vaincu : en relevant ses prévisions, il oblige aussi Kraft à se montrer plus généreux. L’action est correctement évaluée.
CONSERVEZ.

Dans sa défense contre l’offre hostile lancée par l’américain Kraft, la direction de Cadbury dispose désormais d’arguments supplémentaires. Après un excellent 3e trimestre, le britannique vient en effet de relever ses objectifs de vente et de bénéfice pour 2009. Concrètement, alors qu’il tablait sur une croissance interne du chiffre d’affaires dans le bas de la fourchette comprise entre 4 et 6 %, il mise désormais sur une progression de 5 %. Mieux, la marge opérationnelle devrait progresser quant à elle d’au moins 135 points de base (contre 80 à 100 prévus initialement).En relevant ces objectifs, Cadbury entend en réalité souligner la pertinence de sa stratégie et la dynamique de sa croissance, et mettre ainsi la pression sur Kraft pour qu’il revoie son offre à la hausse. Pour rappel, celle-ci valorise actuellement l’anglais à 722 p. par action, un prix jugé trop bas. Notons ici que Kraft a jusqu’au 9 novembre pour formaliser son offre, faute de quoi il devra y renoncer pendant les six prochains mois. Quoi qu’il en soit, la bataille boursière pour le contrôle de Cadbury semble loin d’être terminée et nous n’écartons pas une contre-offre (Hershey ? Nestlé ?) si Kraft lance son offre en bonne et due forme. A suivre…

Cours au moment de l'analyse : 786,00 pence

Le groupe britannique, Cadbury est le numéro 2 mondial de la confiserie (Stimorol, Trident, Lion, Mentos, etc.).

Partagez cet article