Analyse
Delhaize il y a 8 ans - lundi 9 novembre 2009

Delhaize s’est très bien comporté au 3e trimestre. Mais même si 2009 dépasse quelque peu les attentes, nous maintenons nos prévisions pour les prochaines années.

Relève ses prévisions bénéficiaires

Delhaize s’est très bien comporté au 3e trimestre. Mais même si 2009 dépasse quelque peu les attentes, nous maintenons nos prévisions pour les prochaines années. Action chère.
VENDEZ.

Grâce à des effets de change positifs, à une solide prestation sur le marché belge et à une bonne résistance aux USA, Delhaize a vu son chiffre d’affaires grimper de 4,8 % et son bénéfice de 27,7 %. En Belgique, où les ventes enregistrent une hausse de 4,6 % (sur base comparable), le changement de stratégie a réussi : malgré des prix en baisse, les marges et les ventes ont progressé. Les actions promotionnelles (cartes Pixar…) n’ont pas raté leur cible et comme les clients reviennent, Delhaize a réussi à encore augmenter sa part de marché. Aux USA, les ventes comparables (en USD) ont certes reculé de 1,3 %, suite à la baisse des prix alimentaires, à un consommateur plus économe et à une concurrence féroce, mais moins que prévu. Quant aux petites activités en Grèce, Indonésie et Roumanie, elles présentent toujours des chiffres de croissance des ventes à deux chiffres. A taux de change inchangés, Delhaize prévoit maintenant une croissance du bénéfice opérationnel de 1 à 4 % (contre de 0 à 3 % auparavant). Pour notre part, nous relevons notre prévision de bénéfice par action à 4,85 EUR pour 2009 (contre 4,81 auparavant), mais la maintenons à 5,03 EUR pour 2010 et à 5,42 EUR pour 2011.

Cours au moment de l'analyse :  49,65 EUR

Le distributeur belge Delhaize exploite près de 2700 magasins dans 8 pays : Belgique, Luxembourg, Grèce, Roumanie, Indonésie et enfin les USA qui assurent quelque 70 % du chiffre d’affaires.

Partagez cet article