Analyse
Delhaize il y a 8 ans - vendredi 11 décembre 2009

Le groupe à dévoilé son «New Game Plan», une stratégie qui doit encore renforcer sa position future et poursuivre la stimulation de sa croissance.

Nouveau plan stratégique

Le groupe à dévoilé son «New Game Plan», une stratégie qui doit encore renforcer sa position future et poursuivre la stimulation de sa croissance. Mais le titre reste cher.
VENDEZ.

D’ici 2012, le distributeur veut multiplier par 3 le nombre de ses ouvertures de magasins (il en prévoit 250 contre 85 de 2007 à 2009). Il peut s’agir autant de supermarchés à bas coûts et à bas prix (Bottom Food aux USA, Red Market en Europe), que de magasins dans les pays émergents (Grèce, Roumanie, Indonésie). En outre, à partir de 2010, il souhaite pratiquer à l’échelle mondiale une stratégie agressive sur ses prix de vente, en les comparant avec ceux des leaders du marché, pour réduire la différence (une stratégie qui semble déjà très fructueuse en Belgique). Ce plan d’action sera financé en partie par des économies de coûts supplémentaires (300 millions de plus par an d’ici 2012), entre autres grâce à une gestion plus efficace des stocks et à davantage de synergies entre les différentes implantations. Et même si l’acquisition annoncée de BI-LO (aux USA) ne semble provisoirement pas se concrétiser, Delhaize est toujours à la recherche de nouvelles proies. Cependant, un rapprochement avec le néerlandais Ahold n’est, selon le groupe, actuellement pas à l’ordre du jour. Nous tablons sur un bénéfice par action de 4,85 EUR en 2009, de 5,03 EUR en 2010 et de 5,42 EUR en 2011.

Cours au moment de l'analyse : 52,88 EUR

Le distributeur belge Delhaize exploite près de 2700 magasins dans 8 pays : Belgique, Luxembourg, Grèce, Roumanie, Indonésie et enfin les USA qui assurent quelque 70 % du chiffre d’affaires.

Partagez cet article