Analyse
L'Oréal il y a 7 ans - lundi 22 février 2010

Léger passage à vide au 4e trimestre. Les investisseurs l’ont sanctionné, mais sans perdre confiance. L’Oréal part à l’assaut des pays émergents, mais la progression bénéficiaire sera freinée.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !