Analyse
Delhaize il y a 7 ans - jeudi 6 mai 2010

Le New Game Plan lancé fin 2009 avance bien (plus d’ouvertures de magasins, prix moins élevés, coûts réduits) et en Grèce, l’activité résiste toujours bien.

Confirme ses prévisions 2010

Le New Game Plan lancé fin 2009 avance bien (plus d’ouvertures de magasins, prix moins élevés, coûts réduits) et en Grèce, l’activité résiste toujours bien.
Mais le titre reste cher.
VENDEZ.

Au 1er trimestre, le chiffre d’affaires du groupe a perdu 2,3 % (cours moyen du dollar inférieur à celui de la même période en 2009) mais le bénéfice a gagné 2,2 %. En Belgique (23 % du chiffre d’affaires), le chiffre d’affaires a gagné 5,2 %, grâce à la nouvelle stratégie commerciale (prix moins élevés) et aux grèves chez Carrefour. La Grèce (7,6 % du chiffre d’affaires) s’est étonnamment bien tenue : le chiffre d’affaires a gagné 9,2 % (grâce en partie à l’ouverture de nouveaux magasins) et la marge opérationnelle est restée stable; de plus, la filiale Alfa Beta y gagne encore des parts de marché. Aux USA en revanche (68 % du chiffre d’affaires), les ventes ont perdu 0,4 % en dollar (-6,2 % en euro). Pour l’ensemble de 2010, Delhaize mise sur un bénéfice opérationnel en hausse de 7 à 10 % (hors effets de change). La croissance devra venir essentiellement du 2nd semestre (au 1er trimestre, elle a été de 1,7 %). En Belgique, le groupe table sur une hausse du chiffre d’affaires de 4 à 5 %; en Grèce, malgré le contexte difficile, il compte sur un bénéfice stable. Des prévisions que nous estimons raisonnables. Nous tablons sur un bénéfice par action de 5,61 EUR en 2010 (+8,7 % par rapport à 2009) et de 6,04 EUR en 2011.

Cours au moment de l'analyse : 61,83 EUR

Le distributeur belge Delhaize exploite près de 2700 magasins dans 6 pays : Belgique, Luxembourg, Grèce, Roumanie, Indonésie et enfin les USA qui assurent quelque 70 % du chiffre d’affaires.

Partagez cet article