Analyse
ARM Holdings il y a 7 ans - mercredi 16 juin 2010

Le cours du concepteur de puces est à la fête depuis plusieurs mois, boosté par les smartphones et la rumeur d’une possible reprise par Apple.

Ne spéculez pas. Au contraire.

Le cours du concepteur de puces est à la fête depuis plusieurs mois, boosté par les smartphones et la rumeur d’une possible reprise par Apple. Mais nous ne spéculons pas et l’action est devenue chère.
VENDEZ.

Arm, qui est leader dela conception de puces pour téléphones portables (90 % des portables sont pourvus d’au moins une puce élaborée par ARM) profite depuis plusieurs mois du succès des smartphones (dont l’iPhone d’Apple), qui renferment plus de puces que les portables traditionnels. Et les prochains mois s’annoncent bien. Fin mars, le carnet de commandes était de 25 % plus fourni qu’un an plus tôt, et du 1er trimestre 2009 au 1er trimestre 2010, les royalties payées par les clients pour chaque puce basée sur la conception ARM ont augmenté de 33 % (alors que ce revenu assure 50 % du chiffre d’affaires). Néanmoins, à long terme, la suprématie d'ARM est menacée, notamment par Intel, un groupe beaucoup plus gros que lui, dominant dans les processeurs pour PC et les serveurs informatiques, et qui veut de se faire une place dans les smartphones. Actuellement, Arm jouit d’un avantage technologique, mais Intel a selon nous l’expertise et les moyens pour arriver à ses fins. Quant à la reprise d’Arm par Apple (évoquée par la rumeur), elle ne nous semble pas assez probable pour tenter un pari spéculatif.
Nous tablons sur un bénéfice par action de 5 pence en 2010
et de 5,8 pence en 2011.

Cours au moment de l'analyse : 292,00 p.

Le groupe britannique ARM Holdings conçoit l’architecture des microprocesseurs, principalement pour téléphones mobiles.

Partagez cet article