Analyse
CS Groupe il y a 7 ans - vendredi 23 juillet 2010

Comme les autres banques d’investissement, le banquier suisse affiche un résultat globalement faible.

Nous restons sur notre faim

Comme les autres banques d’investissement, le banquier suisse affiche un résultat globalement faible.
Action correctement évaluée.
CONSERVEZ.

Si le résultat trimestriel dépasse nos attentes, c’est grâce à des éléments non récurrents (faible taxation…). Car une fois de plus, il déçoit pour deux des trois divisions.
En banque d’investissement, la volatilité des Bourses et la crise des dettes souveraines ont éloigné certains clients des marchés. La marge brute se limite à 19 % (loin de la moyenne de 30 % des cinq trimestres précédents, qui étaient pour nous impossible à maintenir) et le bénéfice recule de 56 %. Le profit de la division reste très volatile, même si le groupe a réduit la voilure dans les activités les plus risquées.
En gestion d’actifs, la crise boursière pèse également : la collecte de nouveaux capitaux est inférieure à nos attentes.
Ces résultats ne nous rendent pas plus optimistes pour les perspectives du groupe, même si nous pensons toujours que, pour l’heure, sa restructuration reste une réussite. Mais à plus long terme, la pertinence d’un profil assis sur trois activités reste à confirmer. Nous prévoyons un bénéfice par action de 5,30 CHF en 2010 et de 5,90 CHF en 2011. Enfin, même si le groupe se dit capable de passer sans problème le stress test suisse, une augmentation de capital reste possible.

Cours au moment de l'analyse : 43,80 CHF

Le CS Groupe (Crédit Suisse) est le deuxième groupe bancaire suisse, constitué autour de trois piliers : investment banking (placement de valeurs mobilières et financement d'entreprises), private banking (conseil en placements et gestion de fortune) et gestion d’actifs.

Partagez cet article