Analyse
Notre sélection d’actions américaines s’en sort bien il y a 7 ans - mercredi 1 septembre 2010

Le mois d’août fut difficile pour les Bourses. Les difficultés aux USA y ont été pour beaucoup. Pourtant, la sélection d’actions américaines que nous conseillons s’en est bien sortie.

 

Bourses sous pression

Au premier semestre, malgré la crise économique, les (grandes) entreprises américaines s’en sont bien tirées. Le bénéfice net des entreprises qui composent le S&P 500 a gagné en moyenne 38 % et celui de celle qui composent le Dow Jones 32 %. Des hausses spectaculaires, mais qu’il convient de relativiser (les progressions sont par rapport au premier semestre 2009, lequel était encore marqué des stigmates très frais de la crise de 2008) et qui n’ont pas été suffisantes pour rendre le moral aux investisseurs. Sur le mois d’août, l’indice S&P 500 a reculé de 4,7 %.

 

Mauvaises nouvelles

Les derniers indicateurs économiques publiés aux Etats-Unis n’ont apporté aucune bonne nouvelle : chômage élevé, consommation faible, immobilier en chute… La situation économique aux Etats-Unis demeure critique. C’est loin d’être une surprise. Car les ménages sont toujours surendettés et se serrent encore la ceinture. Les entreprises locales voient ainsi leur première source de revenus sérieusement réduite. Elles doivent réduire leurs coûts et donc diminuer leur personnel. De leur coté, les banques, toujours inquiètes quant à leur propre solidité, restent prudentes dans l’octroi de crédits aux particuliers et aux entreprises. Faut-il alors craindre un double dip (retour de la récession) ? Peu importe. Que l’économie soit légèrement positive ou légèrement négative ne changera pas grand-chose à la situation. L’économie américaine demeure pour un temps encore très loin des niveaux permettant au chômage de baisser et aux entreprises de produire plus ou d’investir. Nous tablons dès lors toujours sur une très lente reprise, portée seulement par une petite hausse de la consommation des ménages.

 

Quelle stratégie ?

Le fabricant de microprocesseurs Intel a réduit ses prévisions de chiffre d’affaires pour le trimestre en cours. Cela confirme la lenteur de la reprise outre-Atlantique et pourrait annoncer que les performances bénéficiaires des entreprises américaines seront moins brillantes les prochains mois. La Bourse américaine reste dès lors correctement évaluée malgré sa faiblesse des dernières semaines. Si vous vous contentez d’un risque moyen, nous vous conseillons de limiter vos placements en actions américaines à 10 % de votre avoir investi.
Nos actions préférées sont bien sûr celles qui sont celles bon marché et qui offrent un dividende élevé, c.à.d. supérieur à la moyenne américaine. (2,7 %). Car les entreprises distribuant un dividende ont un cours moins volatile que celles n’en distribuent pas et leur action résiste mieux aux baisses généralisées.

 

Nos conseils

Nous confirmons notre conseil sur cinq valeurs. Elles appartiennent à des secteurs défensifs et génèrent assez de liquidités pour payer un dividende.

 

AT&T (27,03 USD, télécoms)
Le deuxième trimestre a été supérieur aux attentes et les objectifs 2010 ont été relevés. L’opérateur négocie bien la fin de l’exclusivité des ventes d’iPhone aux Etats-Unis.

Abbott Lab. (49,34 USD, pharmacie)
Son résultat trimestriel lui a permis de confirmer ses prévisions annuelles.

Chevron (74,08 USD, pétrole)
Le résultat trimestriel a été supérieur aux attentes, grâce à la remontée des prix du pétrole et des marges de raffinage. La production est aussi en hausse.

Exelon (40,72 USD, électricité)
L’activité distribution a permis de publier un résultat trimestriel meilleur que prévu. L’augmentation des tarifs d’électricité lui permet de relever ses estimations de bénéfice pour 2010.

Kraft (29,91 USD, alimentation)
Le groupe a réduit quelque peu ses prévisions de croissance de son chiffre d’affaires 2010, mais il devrait atteindre ses objectifs de résultats.

 

   

NOTRE SELECTION D’ACTIONS AMERICAINES

 

AT&T

Abbott Lab.

Chevron

Exelon

Kraft

Evolution du cours en août

+3,7 %

+1,3 %

+1,5 %

-2,8 %

-4,3 %

Rendement sur dividende brut

6,4 %

4 %

3,6 %

3,5 %

5,2 %

Risque

3

3

3

2

2

Dividende brut prévu en 2010

1,69 USD

1,76 USD

2,66 USD

2,10 USD

1,16 USD

Dividende brut prévu en 2011

1,73 USD

1,92 USD

2,75 USD

2,10 USD

1,20 USD

Partagez cet article