Analyse
Systemat : peu de risque, peu de perspectives il y a 7 ans - mercredi 29 septembre 2010

Après 2 ans dans le rouge, 2010 renouera avec le bénéfice. Les années suivantes devraient aussi être favorables. Mais la rentabilité risque de trop vite plafonner.

Titre correctement évalué.
CONSERVEZ.

 

Ces deux prochaines années, le succès de Windows 7 va soutenir le marché des PC et des services informatiques. Après le flop de Windows Vista et les réductions budgétaires (crise), plus de la moitié du parc informatique des entreprises tourne encore sous XP. Aussi, en dépit du climat, les sociétés n’ont d’autre choix que d’investir. Tout bénéfice pour la division services de Systemat, qui génère 32 % des ventes et doit assurer la croissance. Mais la rentabilité du groupe restera très faible. Car, face à la concurrence de HP, Dell, IBM..., qui se profilent aussi en prestataires de services, Systemat cible de petites entreprises (400 à 800 employés –centre de décision belge), à des tarifs jusqu’à 3 fois moins cher. Nous ne tablons donc pas sur le décollage des marges ces prochaines années. Le bas de la fourchette visée par le groupe (3 à 4 %) serait déjà exceptionnel et générerait un bénéfice d’à peine 0,40 EUR par action ! Nous prévoyons plutôt 0,12 EUR par action.

Néanmoins, avec un parc immobilier dont la valeur à elle seule avoisine le cours, et une trésorerie nette excédentaire de 1 EUR par action (qui sera probablement distribuée en 2011), le risque de baisse du cours est très limité.

 

Cours au moment de l'analyse : 5,30 EUR

 

Systemat est un fournisseur belge de solutions informatiques aux entreprises (hardware, logiciels, maintenance, …), à présent recentré sur la Belgique et le Luxembourg.

Partagez cet article