Analyse
Vivendi : changement de conseil il y a 7 ans - vendredi 3 septembre 2010

Le maintien du dividende au niveau du précédent peut raviver la confiance dans un groupe qui traîne la réputation de dépenser l’argent trop légèrement.

Action bon marché.
Achetez.

 

Les chiffres du premier semestre rassurent : chiffre d’affaires en hausse de 4,8 % (hors effets de change) et bénéfice par action grimpant de 2,2 % à 1,03 EUR. Certes, la hausse de l’activité provient surtout d’acquisitions (Activision Bliz-zard, GVT), mais leur rentabilité est meilleure qu’attendu. En France, malgré la vive concurrence, SFR (télépho-nie) tire aussi son épingle du jeu : beau dynamisme commercial et abondantes liquidités générées, contribuant à financer les investissements et le dividende. Ce dernier sera maintenu pour 2010 à 1,40 EUR brut (rendement brut actuel de 7,3 %). C’est le signal, selon nous, que le groupe restera prudent dans ses acquisitions. Mais même si sa priorité est la croissance interne, il pourrait néanmoins viser les parts non détenues de SFR ou Canal+, voire l’une ou l’autre entreprise d’un pays émergent (Mexique ?). S’il agit ainsi sans excès, il ne devrait pas trop affaiblir son profil financier ou bénéficiaire. Nous tablons sur un bénéfice par action de 1,65 EUR en 2010 et de 1,70 EUR en 2011. Certes, il est trop tôt pour tabler sur une croissance solide à moyen terme et les activités sont trop diversifiées. Mais elles sont défensives. Et la faible valorisation du titre nous permet d’en conseiller l’achat.  


Cours au moment de l'analyse : 19,50 EUR

 

Vivendi est un groupe français actif dans les télécoms (SFR, Telecom Maroc, GVT au Brésil), la musique, la télévision et les jeux vidéo.

 

Partagez cet article