Analyse
Omega Pharma: ventes rassurantes, mais... il y a 7 ans - mercredi 20 octobre 2010

Si Omega Pharma (OP) semble bien parti pour atteindre ses objectifs de chiffre d’affaires en 2010, son objectif de rentabilité reste selon nous trop optimiste.

L’action est néanmoins toujours correctement évaluée.
CONSERVEZ.

 

Après des ventes décevantes au 1er semestre (+ 3 %), l’accélération observée au 3e trimestre (+ 6 %) peut être considérée comme rassurante. Les investissements (marketing, forces de ventes, …) semblent, comme prévu, porter leurs fruits. Même si les ventes en Europe de l’Ouest (41 % des ventes hors Belgique) n’ont progressé que de 1 % depuis janvier (+ 3 % au 3e trimestre), les activités en France, enfin reparties à la hausse (+ 2 % au 3e trimestre ; 18 % des ventes) et le rebond des pays émergents (+ 18 %, 12 % des ventes) incitent à penser que l’objectif 2010 (+ 4 %) est désormais à portée d’OP. Côté rentabilité, par contre, nous restons toujours aussi sceptiques car pour atteindre ses objectifs (croissance de plus de 4 % du bénéfice opérationnel avant amortissements), les marges devront atteindre des niveaux historiquement élevés de près de 18 % (!) sur l’ensemble du 2e semestre. Or, nous ne voyons pas comment OP pourrait atteindre pareil niveau sans sabrer à nouveau dans les coûts et mettre ainsi en péril la croissance future. Une erreur déjà commise en 2009 et qui avait contraint OP à rectifier le tir par de lourds investissements qui avaient replombé une rentabilité alors gonflée « artificiellement ».

 

Cours au moment de l'analyse: 31,90 EUR

 

Omega Pharma est un fournisseur belge de produits sans ordonnance aux pharmacies, actif dans plus de 35 pays. Il réalise 87 % de ses ventes en Europe et cherche à poursuivre son extension dans les marchés émergeants. Il distribue également des génériques en Belgique (20 % des ventes).


Partagez cet article