Analyse
WPP : redressement remarquable il y a 6 ans - vendredi 17 décembre 2010

Fort de sa présence dans la publicité numérique et les pays émergents, le groupe britannique parvient à tirer son épingle du jeu. 

Le cours a gagné 28 % depuis janvier mais malgré cela, le titre reste correctement évalué.
CONSERVEZ.

 

Autant la crise a pesé sur les dépenses publicitaires en 2009, autant le rebond du marché de la publicité aura été spectaculaire en 2010. Du fait de son statut de leader du secteur, WPP est au premier rang pour profiter de cette belle reprise. Au troisième trimestre 2010, son chiffre d'affaires a connu une croissance interne de 7,5 %, la meilleure performance depuis 2000.

Mais il ne pourra maintenir ce rythme dans les mois et les années à venir. Au quatrième trimestre, l'activité devrait encore progresser à un rythme soutenu (+6 %). Mais en 2011, l'Europe va rester à la traîne et l'activité va ralentir aux USA (36 % des revenus). Et si même cela est contrebalancé par la dynamique des pays émergents d'Asie et d'Amérique Latine, la croissance des ventes devrait se limiter à 3 ou 4 %.

Le bénéfice devrait quant à lui progresser nettement plus vite que prévu car les coûts n'ont pas suivi la même évolution que les ventes (les dépenses de recrutement étaient basées sur un niveau d'activité beaucoup moins soutenu).

Nous relevons nos prévisions de bénéfice par action à 44 p. pour 2010 (contre 41 auparavant) et à 49 p. pour 2011 (contre 46).

 

Cours au moment de l'analyse : 785,5 GBp

 

WPP est le numéro 1 mondial du secteur de la publicité devant l'américain Omnicom et le français Publicis. Il rend des services de marketing à pas moins de 354 sociétés du Fortune Global 500 et 28 entreprises de l'indice Dow Jones 30.

 

Partagez cet article