Analyse
Systemat change de visage il y a 7 ans - mardi 4 janvier 2011

Nouvelle étape majeure de la restructuration : le groupe cède ses activités «infrastructures». Ses bénéfices futurs proviendront surtout de son parc immobilier. Le profil change fondamentalement.

La liquidité sera encore plus réduite.
Vendez à environ 6 EUR.

 

Alors que 2010 est marqué par le retour aux bénéfices (après deux années dans le rouge), Systemat prend un nouveau tournant. Face à une rentabilité désespérément faible et jamais améliorée depuis que l’ex-partenaire HP a décidé, en 2003, d’attaquer ses gros clients en direct, Systemat cède ses activités infrastructures (effet rétroactif au 30/06/2010). Le prix, très correct, de 10,8 millions d’euros, viendra gonfler encore son avoir en liquidités, lequel représentera 1/3 de sa valeur intrinsèque (nous l’estimons à 7,70 EUR par action, soit nettement plus que le cours actuel). Reste à voir ce qu’il fera de ces liquidités.

 

En outre, suite à cette cession, l’essentiel de sa valeur sera déterminé par ses avoirs immobiliers (28500 m² dont 50 % de bureaux), dont la croissance bénéficiaire sera limitée et le risque locatif élevé (2/3 sont loués aux activités infrastructures). Les activités logiciels qui resteront dans le groupe (logiciel comptable Popsy et système ERP Dimasys) ne représenteront pas plus de 10 % de la valeur intrinsèque.

 

Le bénéfice du groupe atteindra au mieux 0,40 EUR par action en 2013 et on peut se demander si la cotation boursière sur le premier marché d'Euronext se justifiera encore. 

 

Cours au moment de l'analyse : 5,50 EUR

 

Systemat était jusqu'ici un fournisseur de solutions informatiques pour entreprises (hardware, logiciels, maintenance, …), recentré exclusivement sur les marchés belge et luxembourgeois.


 

Partagez cet article