Analyse
Autonomy Corporation : attentes sans doute optimistes il y a 6 ans - mercredi 23 février 2011

Le groupe a tenté de rassurer le marché.

Mais selon nous, trop d'incertitudes persistent sur la pérennité de la croissance et de la rentabilité à ces niveaux, ainsi que sur les projets d'acquisitions. L'action est correctement évaluée.
CONSERVEZ.

 

Après son récent avertissement sur résultat, le groupe a voulu rassurer et a qualifié de pessimistes les prévisions du marché pour 2011 (croissance interne de 15 à 17 %). Un peu présomptueux selon nous, vu le résultat contrasté de 2010. L'activité a certes connu une croissance appréciable (+17,7 %), mais inférieure à ses taux historiques. Selon Autonomy, c'est parce que les clients se tournent plus tôt que prévu vers le cloud computing (logiciels et données stockés sur serveur appartenant à Autonomy). Un système qui permet au client de ne pas acquérir l'onéreuse licence, mais de la louer et d'étaler la dépense. A Autonomy, il offre des revenus plus récurrents. Mais dans un premier temps, il pèse sur le taux de croissance et la marge opérationnelle. Car si celle-ci reste élevée (36 % en 2010), elle est en repli, malgré la hausse des facturations (marketing plus agressif, donc plus coûteux). Enfin, Autonomy paie des intérêts sur son obligation de février 2010, alors que ces fonds ne sont pas encore investis (il y a des projets d'acquisition). Nous prévoyons une hausse du bénéfice par action, à 67,70 p. en 2011 (contre 58,25 p. en 2010) et à 77,58 p. en 2012.

 

Cours au moment de l'analyse : 1 611 GBp

 

Autonomy est une entreprise britannique active sur le marché des logiciels d’infrastructure d’entreprises. Ses logiciels permettent notamment d’automatiser intégralement le processus de gestion du contenu informatif quelque soit le support utilisé (textes, feuilles de calcul, vidéo, voix …).

 

 

Partagez cet article