Analyse
CSC : un sérieux coup de froid il y a 6 ans - lundi 14 février 2011

Le résultat trimestriel est très décevant et nous amène à réduire nos prévisions de bénéfice.

L’action reste néanmoins bon marché.
Achetez.

 

Au troisième trimestre de l’exercice 2010/11 (clôture annuelle le 31/03), le résultat opérationnel a perdu plus de 20 % et les prises de commandes ont reculé de 49 % par rapport à un an plus tôt. Ce trou d’air, dû surtout à des reports de contrats dans le secteur public américain (38 % des ventes), a fait chuter le cours de près de 15 %. Les marchés ont été d’autant plus déçus que le groupe était auparavant dans une dynamique positive : relèvement des objectifs en novembre, annonce en décembre d’une hausse de 33 % du dividende trimestriel et d’un plan de rachat d’actions (pour 13 % de la capitalisation boursière). N’attendant pas de réelle embellie d’ici la clôture de l’exercice, CSC a abaissé ses objectifs de chiffre d’affaires et de rentabilité. Il prévoit néanmoins un net rebond des commandes sur le trimestre en cours. Très présent dans le secteur public aux USA et au Royaume-Uni (informatisation du système de santé), CSC pâtit des coupes budgétaires dans ces pays. La sécurité que conféraient jusqu'ici les commandes publiques est désormais à relativiser.

 

Suite à cette publication, nous réduisons nos prévisions de bénéfice par action à 5,15 USD pour l’exercice en cours (contre 5,40 USD auparavant) et à 5,40 USD pour le suivant (contre 6,10 USD).

 

Cours au moment de l'analyse : 47,92 USD

 

Computer Sciences Corporation est une société informatique américaine qui propose à une clientèle d’industries et de services publics (environ 50 % du chiffre d’affaires) une gamme étendue de services, avec un objectif de solution globale : consultance, élaboration de projets, intégration de systèmes, sous-traitance IT. Employant environ 90 000 personnes dans 90 pays, elle fait partie du top 5 de son secteur aux Etats-Unis (62 % du chiffre d’affaires).


Partagez cet article