Analyse
Iris : second semestre meilleur que prévu il y a 7 ans - vendredi 11 février 2011

Si 2010 s’annonçait aussi difficile que 2009, le résultat est honorable et les commandes incitent à l’optimisme.

Titre correctement évalué.
CONSERVEZ.

 

Après un premier semestre plombé par l'austérité du secteur public (1/5 des ventes), nous tablions pour l'ensemble de 2010 sur la stabilité des ventes et du bénéfice opérationnel et sur un recul du bénéfice global. Mais le second semestre a été meilleur que prévu. Certes la marge opérationnelle 2010 reste faible (4,5 %) et inférieure à celle de 2009 (4,9 %). Mais les ventes des derniers mois ont permis au chiffre d'affaire de gagner 15 %. De précédents accords avec des distributeurs et d'autres partenaires portent leurs fruits et Iris a bataillé pour décrocher des contrats (avec sans doute des concessions sur les tarifs). En fin de compte, le bénéfice opérationnel 2010 gagne 4 % et le bénéfice par action grimpe de plus de 10 %, à ±2,10 EUR (dopé par de meilleurs résultats financiers). Pour 2011, prudents, nous maintenons notre prévision de bénéfice par action à 2,80 EUR. Pour la suite, vu qu'Iris propose à ses clients des solutions avec des retours sur investissement clairement identifiés, et que son marché devrait croître en moyenne de 10 % l'an, le potentiel est important. De plus, le partenariat avec Canon (qui détient 17 % du capital), qui n'a jusqu'ici généré que des coûts (formations, intégration de la technologie…) devrait contribuer au bénéfice dès l'an prochain.

 

Cours au moment de l'analyse : 37,52 EUR

 

Iris est une société informatique belge spécialisée dans les technologies et les services en scanning, la reconnaissance, la gestion, l’archivage et le stockage de documents.

 

 

Partagez cet article