Analyse
Unilever : pas de miracle à attendre il y a 6 ans - mardi 8 février 2011

Les investisseurs avaient placé beaucoup d’espoir dans le directeur installé en 2009 et comptaient sur une meilleure compétitivité.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !