Analyse
Vestas Wind Systems n'est pas sorti d’affaire il y a 6 ans - vendredi 11 février 2011

Le danois affiche un bon résultat trimestriel, mais sans nous convaincre qu’il atteindra ses objectifs.

Malgré la baisse du cours, l'action reste chère.
VENDEZ.

 

Le groupe danois a finalement terminé 2010 sur une bonne note. Alors que le premier semestre s'était soldé par des pertes (en raison de la forte sous-utilisation de ses capacités de production), l'afflux de nouvelles commandes a permis de clôturer l'exercice en beauté. Au quatrième trimestre, les ventes ont affiché une hausse de 100 % par rapport à un an plus tôt et la marge opérationnelle (hors coûts de restructuration) est redevenue largement positive à 13,3 % (contre -3,8 % au quatrième trimestre 2009).
Pourtant, malgré cette embellie et en dépit de la croissance chinoise, nous restons prudents pour plusieurs raisons : d'abord parce que, sur le marché européen qui représente plus de la moitié du chiffre d'affaires, les attentes restent mitigées : selon nous, Vestas sous-estime toujours les effets des restrictions budgétaires des autorités en faveur de l'énergie éolienne ; aussi parce que la concurrence s'intensifie (les chinois Sinovel et Goldwind montent en puissance) ; et enfin parce que les prix des matières premières (acier...) sont en hausse.
Nos prévisions de bénéfice par action sont inférieures à celles du groupe et nous les maintenons en l'état, à 10 DKK pour 2011 et 13 DKK pour 2012.

 

Cours au moment de l'analyse : 175,8 DKK

 

L’entreprise danoise Vestas Wind Systems est spécialisée dans le développement, la fabrication, l’assemblage et l’entretien d’éoliennes. 

Partagez cet article