Analyse
Iris : visibilité immédiate limitée il y a 6 ans - mardi 29 mars 2011

Si 2010 s'est finalement bien terminé, les perspectives 2011 restent brumeuses.

Mais à long terme, le marché du groupe est porteur.
Action correctement évaluée.
CONSERVEZ.

 

Le résultat par action 2010 est de 2,21 EUR, en hausse de 16,2 %, surtout grâce au résultat financier. Car le bénéfice opérationnel ne gagne que 4,6 %, pour des ventes en hausse de 16,25 %. En cause, les marges limitées sur les ventes de matériel accompagnant les projets, et les investissements dans le partenariat avec Canon (qui détient 17 % d'Iris). Mais c'est aussi suite à l'attentisme de gros clients et au gel, voire à l'annulation de contrats public. Pour compenser, Iris a élargi sa base de clients (avec succès), mais, au départ, cela pèse sur les marges (démarchage, faibles commandes…). Pour 2011, nous restons prudents. Certes, l'activité avec Canon atteindra rapidement l'équilibre. Mais si le secteur financier (24 % des ventes) s'est partiellement relevé, il reste très fragile. Quant au secteur public (16 %), la visibilité est limitée (restrictions budgétaires). Nous tablons dès lors sur un faible rebond des marges 2011 et sur un bénéfice par action de 2,65 EUR (contre 2,83 auparavant). A plus long terme cependant, l'optimisme reste de mise pour les produits en développement, pour l'expansion géographique (USA et Asie n'assurent encore que 15 et 5 % de l'activité) et pour le marché, qui devrait croître de plus de 10 % l'an.

 

Cours au moment de l'analyse : 36,30 EUR

 

Iris est une société informatique belge spécialisée dans les technologies et les services en scanning, la reconnaissance, la gestion, l’archivage et le stockage de documents.

 

Partagez cet article