Analyse
Le Japon et vos placements dans l'énergie renouvelable il y a 6 ans - lundi 21 mars 2011

Le risque nucléaire que connaît actuellement le Japon semble devoir redistribuer la donne dans le domaine de l’énergie.

 

Alors que les valeurs impliquées de près ou de loin dans l’énergie nucléaire plongent, les valeurs actives dans le domaine des énergies renouvelables, énergie solaire en tête, s’envolent.

Mais si certains pays gèlent leur décision en matière nucléaire, soucieux des retombées de leur décision sur l’opinion publique, d’autres comme la Chine ou la Russie, ont déjà déclaré maintenir leur programme de développement nucléaire.
En outre, les besoins énergétiques de la planète sont tels qu’il semble peu probable que les Etats puissent s’exonérer totalement de l’énergie nucléaire. L’énergie renouvelable reste insuffisante pour répondre aux besoins grandissants. L’Allemagne, pourtant très hostile à cette énergie, a d’ailleurs indiqué qu’elle ne pourrait renoncer complètement à l’atome. Ensuite, bien que les énergies alternatives présentent des avantages indéniables (propres, renouvelables…), elles ne sont soit pas encore économiquement viables. Elles dépendent très largement des subsides des Etats et ceux-ci, pas remis de la crise, ne nous semblent pas en mesure de relancer leur politique en la matière (la tendance actuelle est plutôt à l’austérité).


Bien sûr, les incidents au Japon pèseront sur la filière nucléaire, suite au gel de certains programmes et à un raffermissement des réglementations.

Mais l’envolée actuelle des cours des acteurs du secteur est exagérée. Nous maintenons nos conseils : Vendez Vestas Wind Systems, achetez Exelon et conservez EDP Renovaveis.

Partagez cet article