Analyse
Sipef : bénéfice record grâce à l’huile de palme il y a 6 ans - vendredi 18 mars 2011

Sipef profite des prix élevés des matières premières et l’année 2011 promet d’être encore très bonne.

Mais le vent peut tourner et l’action est chère.
VENDEZ.

 

Sipef est un holding actif dans la production d’huile de palme (76,3 % du bénéfice brut 2010), dans le caoutchouc (16,6 %) et d’autres matières premières. Ces dernières années, il a tiré parti de la forte croissance de la demande d’huile de palme, qui, en plus de ses applications traditionnelles dans l’alimentation et les cosmétiques, a profité, directement et indirectement, de l'essor des bio-carburants. Le caoutchouc a aussi profité d’une forte demande, de l’Inde et la Chine (secteur auto). En 2009 et 2010, les prix de l’huile de palme et du caoutchouc ont décollé et offert à Sipef des bénéfices record (2010 : 7,15 EUR par action, dividende : 1,125 EUR net et rendement de 1,7 %).

 

A présent, les prix de l’huile de palme et surtout du caoutchouc reculent. Mais Sipef a déjà vendu 45 % de sa production prévue d’huile de palme aux prix élevés de 2010 et 39 % du caoutchouc à des prix sensiblement plus élevés qu’en 2010. Il agrandit aussi ses zones cultivées et les exploite avec soin.

 

Mais il peut aussi essuyer des revers, en fonction de la météo, de décisions politiques (taxes à l’exportation, encouragement aux bio-carburants…), des effets de change et des fluctuations de prix (offre et demande).

 

Nous tablons sur un bénéfice par action de 6,76 EUR en 2011 et de 6,89 EUR en 2012.

 

Cours au moment de l’analyse : 67,53 EUR

 

Sipef est un holding agro-industriel belge, qui détient des participations majoritaires, gère et exploite des plantations tropicales, en Indonésie, en Nouvelle Guinée papoue et en Côte d’Ivoire, lesquelles produisent surtout de l’huile de palme et du caoutchouc.

 

Partagez cet article