Analyse
VPK Packaging : superbe année 2010 il y a 6 ans - jeudi 17 mars 2011

Malgré les hausses de prix des matières premières, 2010 a été très bon.

2011 s'annonce tout aussi prometteur. La santé financière reste en outre excellente. Titre correctement évalué.
CONSERVEZ.

 

En 2010, la part de marché a grimpé, le chiffre d'affaires aussi (+20,9 %). La rentabilité a cependant souffert des prix des matières premières dont la hausse ne se répercute sur les prix de vente qu'avec retard (amidon, papier recyclé, dont le prix annuel moyen a bondi de 79 %). Le bénéfice a reculé de 21,4 %, à 2,36 EUR par action, alors que nous tablions sur 1,51 EUR ; une baisse due au fait que 2009 avait bénéficié d'éléments non récurrents. Si on exclut ces éléments, le bénéfice gagne 24,7 %. Le dividende grimpe aussi, de 10,8 %, à 0,69 EUR net. Cette année, pour relever ses marges, VPK compte poursuivre le rattrapage de ses prix de vente (entamé en juin 2010), se focaliser encore sur les réductions de coûts et sur une meilleure productivité. Il table sur une marge opérationnelle 2011 (EBITDA) comprise entre 9,2 % (comme en 2010) et 9,7 % (comme en 2009). A terme, il est possible d'atteindre 11 à 12 %. Entre-temps, VPK rachète toujours des actions propres (qui pourraient servir de monnaie d'échange pour une acquisition, même s'il n'y a pas de projet concret pour l'instant). Nous relevons nos prévisions de bénéfice par action à 2,75 EUR pour 2011 (contre 2,22 auparavant) et à 3,40 EUR pour 2012 (contre 2,97).

 

Cours au moment de l'analyse : 28,25 EUR

 

Le groupe belge VPK Packaging est actif dans 12 pays; il recycle le papier pour fabriquer du carton, du carton ondulé N°8 européen), des tubes en carton (n°2), des étuis, des cornières…

 

Partagez cet article