Analyse
WPP reste bien orienté il y a 6 ans - lundi 28 mars 2011

Après un rebond fulgurant en 2010, WPP devrait retrouver une croissance plus régulière à l’avenir.

L’action est correctement évaluée.
CONSERVEZ.

 

Alors qu’un ralentissement de l’activité était redouté au quatrième trimestre 2010, la croissance interne s’est accélérée, pour atteindre un sommet depuis fin 2000, à 8,5 % (contre 7,5 % au troisième trimestre). Cette fin d’année dynamique s’est poursuivie début 2011, avec une croissance de 8 % en janvier.

 

Les marchés émergents et les nouveaux médias (internet) sont bien sûrs évoqués pour expliquer ce rebond, mais force est de constater que les marchés dits matures (comme les USA) et les médias traditionnels (comme la télévision) ne sont pas en reste. Même si nous avons sous-estimé la vigueur de la reprise, le géant de la publicité britannique ne pourra maintenir ce rythme durant toute l’année (nous tablons sur 4 %).

 

D’une part, les évènements publicitaires de grande envergure, susceptibles de soutenir les ventes, sont moins nombreux qu’en 2010. D’autre part, cette année, et surtout le second semestre, seront pénalisés par la comparaison avec une année particulière-ment brillante. La croissance sera de nouveau plus forte en 2012 (de 5 à 6 %) grâce aux élections présidentielles (USA, France), aux jeux Olympiques de Londres ou au Championnat d’Europe de football. Nous tablons sur un bénéfice par action de 53 pence en 2011 et de 59 pence en 2012.


Cours au moment de l'analyse :  759 pence

 

WPP est le numéro 1 mondial du secteur de la publicité devant l'américain Omnicom et le français Publicis. Il rend des services de marketing à pas moins de 354 sociétés du Fortune Global 500 et 28 entreprises de l'indice Dow Jones 30.

 

Partagez cet article