Analyse
KPN est en difficultés sur son marché domestique il y a 6 ans - mardi 26 avril 2011

L'opérateur néerlandais lance de nouvelles mesures de restructuration et prépare un nouveau plan stratégique pour redresser la barre sur son marché domestique.

Il réduit son objectif de résultat opérationnel.
Action correctement évaluée.
CONSERVEZ

 

Le résultat opérationnel du premier trimestre baisse de 10 %. Une performance décevante qui amène le groupe à réduire de 3 % son objectif de résultat opérationnel 2011.
KPN rencontre des difficultés sur son marché domestique (70 % de ses ventes), où les revenus générés par les services mobiles ont fondu de 8 %. En cause : des pertes de parts de marché par rapport à ses principaux concurrents Vodafone et Deutsche Telekom et le recours croissant des utilisateurs de smartphones à des applications type Skype pour téléphoner (manque à gagner que KPN devrait selon nous réussir à se réapproprier à l'avenir, p.ex. en adaptant sa politique tarifaire).
Les revenus de l'activité services aux entreprises accusent également le coup.
Pour redresser la barre sur son marché domestique, un nouveau plan stratégique sera lancé, incluant des restructurations (20 à 25 % des effectifs sont menacés aux Pays-Bas). Cela entraînera, selon le groupe, un coût de ±0,20 EUR par action sur la période 2011-15.
Suite à cet avertissement de KPN, nous avons réduit nos prévisions de bénéfice par action (hors éléments non récurrents) à 1,11 EUR pour 2011 (contre 1,22 auparavant) et à 1,18 EUR pour 2012 (contre 1,28). Le rendement sur dividende reste attractif (près de 8 % brut).

 

Cours au moment de l'analyse : 10,60 EUR

 

KPN est le premier opérateur télécom aux Pays-Bas. Il est aussi troisième opérateur mobile en Allemagne et en Belgique respectivement avec ses filiales E+ et Base.

 

Partagez cet article