Analyse
Teleflex se sépare de ses activités maritimes il y a 6 ans - mercredi 13 avril 2011

Le groupe américain poursuit son recentrage sur ses activités médicales.

Depuis que nous suivons l'action (décembre 2010), elle a gagné ±15 %. Mais elle reste bon marché.
ACHETEZ.

 

Teleflex a vendu sa division maritime, pour 121,60 millions de dollars Ce prix étant trop faible, nous réduisons nos prévisions de bénéfice par action à 3,90 USD pour 2011 (contre 4,30 auparavant) et 4,35 USD pour 2012 (contre 4,70). Il semble que le nouveau directeur général (issu du secteur pharmaceutique), fût trop pressé de vendre, pour accélérer la mutation du groupe en un acteur purement médical. Mais, d'une part, il n'est pas certain qu'il aurait obtenu plus en attendant davantage. Car la division s'essoufflait : après une hausse des ventes 2010 de 10 % (hors effets de change), une baisse est attendue en 2011. Et, d'autre part, la somme retirée va donner d'emblée plus de flexibilité financière et permettre au groupe de se renforcer dans le secteur médical (en janvier, il a déjà racheté VasoNova, technologie permettant de connaître en temps réel la localisation d'un cathéter vasculaire dans le corps). En 2011, les activités médicales devraient représenter 90 % du chiffre d'affaires (contre 80 % en 2010), et ce malgré le rappel de cathéters pour soins cardiaques qui posaient problème (lequel pèsera sur les chiffres de la division médicale jusqu'au 2e trimestre). Nous attendons désormais la vente des activités aéronautiques.

 

Cours au moment de l'analyse : 58,11 USD

 

Teleflex est un groupe industriel américain historiquement diversifié, qui doit encore vendre ses activités aéronautiques pour devenir un acteur purement présent dans le domaine de la santé. Il vend des produits consommables tels que cathéters, masques laryngés, produits de ligatures, aux hôpitaux et prestataires de santé, aux fabricants de produits médicaux, et dans le cadre de soins à domicile.

 

Partagez cet article