Analyse
Une journée boursière à New York il y a 6 ans - vendredi 8 avril 2011

Récemment, nous vous avons conseillé l’achat d’actions américaines. Il est dès lors bon de savoir à quel moment de notre journée commencent les transactions outre-Atlantique, et comment, dans des circonstances normales, se passe une journée sur la Bourse américaine.

Ouverture

Les deux principales Bourses américaines sont le New York Stock Exchange (où sont cotées les actions les plus traditionnelles d’entreprises à connotation industrielle) et le Nasdaq (qui abritent davantage les actions d’entreprises (bio)technologiques).

Lorsque les Bourses américaines ouvrent, il est 15h30 chez nous. Vu que le changement vers l’heure d’été ou l’heure d’hiver se fait plus tôt aux Etats-Unis, il se peut que l’ouverture se fasse pendant quelques jours à 14h30 de notre heure (au printemps) ou à 16h30 (en automne).

La première heure de cotation est toujours la plus agitée car c’est à ce moment que quasi tous les acteurs prennent des positions. Il y a bien sûr des exceptions, mais, généralement, c’est à ce moment que les fluctuations de cours sont les plus importantes et que les volumes échangés sont les plus élevés. A ce moment également, les investisseurs et les brokers européens sont  très présents sur les Bourses américaines, ce qui change ensuite radicalement à 17h30 de notre heure, lorsque les Bourses européennes ferment boutique.

Avant-Bourse

En réalité, l’orientation du marché est déjà fixée avant l’ouverture des Bourses. Dès 14h (de notre heure), les investisseurs et les brokers américains commencent à introduire des ordres et à réagir aux nouvelles venues du monde entier, qu’elles soient financières, politiques ou en provenance des entreprises (résultats…). Les négociations avant-Bourse sont possibles sur les fameuses plate-formes électroniques (ou ECN pour Electronic Communication Networks). Les volumes traités y sont néanmoins beaucoup plus faibles que pendant l’ouverture effective des Bourses.

A 14h30, c’est le premier moment clé. A cette heure, presque tous les jours ouvrables, des données macro-économiques sont publiées aux Etats-Unis. Des données suivies de près par les marchés, lesquelles peuvent prendre alors une certaine orientation, qui peut déterminer le cours de la journée.

Pour le petit investisseur, l’avant-Bourse n’est généralement pas le bon moment pour une transaction (comme c’est notamment possible chez Keytrade Bank). Compte tenu des faibles volumes traités, les cours des actions peuvent alors s’éloigner fortement des cours d’ouverture. Si vous agissez à ce moment, faites-le toujours avec des cours-limites.

 

Repos et apothéose

Après que la période d’avant-Bourse a permis de digérer les nouvelles du jour et que les acteurs boursiers ont pris leurs positions, la Bourse connaît une certaine période de repos. Les volumes traités s’affaiblissent et les fluctuations de cours sont moins prononcées. Pour le petit investisseur, c’est généralement le meilleur moment pour entrer dans la danse. Une autre période de repos est perceptible au moment auquel les américains prennent leur pause de midi, c'est-à-dire de 18 à 19 heures chez nous.

 

Pendant la dernière heure de négociations, (entre 21 et 22 h chez nous), l’activité reprend. Certains acteurs, tels que les daytraders (des spéculateurs qui achètent et revendent le même jour), tiennent encore à prendre quelques positions ou à conclure. De fortes fluctuations ne sont alors pas à exclure. Lorsqu’il est 22 heures en Europe, enfin, la cloche sonne à New York. Les Bourses américaines sont officiellement fermées.

Après-Bourse

Mais l’activité continue après-Bourse, à nouveau sur les ECN. Pendant la période de publication des résultats des entreprises, l’activité est même assez intense à ce moment, certainement pour les actions de sociétés qui publient leurs chiffres après la fermeture des Bourses. Les réactions face à ces chiffres peuvent être assez violentes, si les résultats ne correspondent pas aux attentes des marchés où s’ils sont par exemple bien meilleurs que prévu. Pour le petit investisseur l’après-Bourse, et sa forte volatilité, est aussi un moment à éviter.

Par-dessus l’Atlantique

Tout ce qui se passe sur les Bourses américaines a un impact non négligeable sur les Bourses européennes. On peut même dire que, en grande partie, les marchées européens suivent très fidèlement les mouvements de cours constatés aux Etats-Unis. Pour s’en convaincre, il suffit d’observer l’activité sur les Bourses européennes à 14h30 ou entre 15h30 et 16h30. Vous constaterez que la volatilité y est alors en forte augmentation. Au contraire, l’activité en Europe est plutôt ralentie lorsque les Bourses américaines sont fermées, pour un jour férié par exemple.

 

Connaître les moments clés des Bourses américaines peut donc éviter à l’investisseur européen son lot de surprises désagréables !


Partagez cet article