Analyse
Gimv : changement de conseil il y a 6 ans - jeudi 26 mai 2011

L’exercice récemment clôturé a été solide et le dividende est toujours attrayant (rendement net de 4 %). La décote a cependant fondu à moins de 6 %. Le titre n’est plus digne d’achat.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !