Analyse
Après le point semestriel sur vos placements, quelle stratégie adopter ? il y a 6 ans - mardi 21 juin 2011

Dès début 2011, nous nous étions montrés prudents dans nos perspectives pour l’économie mondiale. La décélération de la croissance en cours ne nous surprend donc pas.

Au niveau sectoriel, nous privilégions les secteurs réputés plus défensifs, comme la pharmacie ou les télécoms. Sous valorisés au premier trimestre, l’alimentation (+2,2 % au deuxième trimestre en EUR) et la pharmacie (+4,2 %) ont repris de la hauteur. Une remontée favorisée par la réapparition de l’aversion pour le risque et les questions sur l’évolution des marchés au second semestre. A contrario, les secteurs plus cycliques, un peu mieux valorisés que les défensifs, ont abandonné des plumes comme le pétrole (-10,1 %) et les matériaux de construction (-6,6 %). Le secteur pétrolier reste sous-évalué. Achetez Chevron, Royal Dutch Shell, Repsol et BP (pour les amateurs de risque).

Au niveau géographique, nous nous orientons vers les Etats-Unis, pays qui continue de compter parmi les plus compétitifs et innovateurs au monde et dont la Bourse nous semble globalement bon marché. Plus grande capitalisation boursière européenne, le Royaume-Uni nous semble aussi bon marché et vaut le détour malgré la méforme de l’économie. Quant aux pays émergents, s’ils se trouvent pour la plupart en surrégime et des sursauts restent possibles, ils gardent un potentiel de croissance appréciable à long terme. Nous consacrons une petite partie de nos portefeuilles au Brésil, à la Russie, à l’Inde et à la Chine. Tenez compte du risque plus élevé.

 

Partagez cet article