Analyse
Warren Buffett il y a 6 ans - vendredi 17 juin 2011

Nul besoin d’être un grand féru des placements pour pressentir que Warren Buffett est un des plus grands spécialistes au monde, tant il est souvent cité dans la presse, qu’elle soit spécialisée ou grand public.

Excusez du peu

Souvent présenté comme le plus grand investisseur au monde, Warren Buffett dirige en fait depuis 1965 un important fonds de placement dénommé Berkshire Hathaway. Depuis sa création jusqu’à nos jours, l’appréciation annuelle moyenne de ce fonds a été de 22 % par an. Sur 45 ans, à 38 reprises, la performance annuelle du fonds a dépassé celle de l’indice des grandes actions américaines, le S&P 500. Pas étonnant dès lors que Warren Buffett soit cité en référence. Mais quel est son secret ?

 

Recette simple ?

Selon lui, la recette semble simple : il s’agit d’abord de choisir un secteur porteur (dont chacun s’accorde à dire que ses perspectives d’avenir sont florissantes), puis de bien choisir les entreprises (opter pour des sociétés phares, bien ancrées), puis de choisir le moment de l’achat : lorsque les sociétés sélectionnées font face à des difficultés temporaires ou lorsque la Bourse subit une correction.
En 2010, Warren Buffett a fait le pari de se positionner sur le secteur bancaire américain, en achetant des titres de Bank of New York Mellon et Wells Fargo. Pour savoir s’il a fait le bon choix, il faudra s’armer de patience car le sage d’Omaha (sa ville de naissance) investit sur du très long terme, sans se soucier des à-coups boursiers. D’ailleurs, actionnaire depuis 1965 d’American Express, il a coutume de dire que sa durée de détention favorite est... pour toujours.

 

A noter que parmi les valeurs présentes dans le portefeuille de Warren Buffett, on trouve notamment en bonne position celle du géant alimentaire Kraft Foods et celle du spécialiste des sodas Coca-Cola. Nous conseillons aussi l’achat de la première et de conserver la seconde.

 

Succession ?

Agé de plus 80 ans, Warren Buffett réfléchit à sa succession. Il aurait trouvé la perle rare dans la personne du gérant de fonds Todd Combs, qui pourrait à terme reprendre l’ensemble de son travail d’investissement. Mais remplacer Warren Buffett relève quasiment de la mission impossible. Le nouveau disciple parviendra-t-il un jour à faire aussi bien que le maître ? A suivre…

Partagez cet article