Analyse
BlackRock : belle résistance il y a 7 ans - vendredi 22 juillet 2011

Le bénéfice du deuxième trimestre témoigne que le premier gestionnaire d'actifs au monde est bien armé pour affronter les turbulences sur les Bourses.

L'action est bon marché. ACHETEZ.

 

Le bénéfice du deuxième trimestre dépasse légèrement nos attentes et la marge opérationnelle atteint 39,7 %, en hausse par rapport au premier trimestre (39,1 %) et par rapport à un an plus tôt (38,8 %). C'est un beau résultat. Mais BlackRock n'est pas immunisé pour autant contre les actuelles turbulences des marchés. La collecte de capitaux est en (léger) recul par rapport au premier trimestre, surtout au niveau des actions. Quant à la hausse des revenus, elle se limite à 3 %. Le groupe est capable de faire mieux, sans passer par des acquisitions. L'aversion au risque, consécutive à la crise des dettes publiques en Europe et aux USA, incite les investisseurs à la prudence au moment de confier leurs capitaux en gestion. En outre, la situation actuelle des marchés pousse Black Rock à ne pas annoncer de rachats d'actions. En 2012 cependant, il devrait pouvoir le faire, à condition toutefois de voir la volatilité reculer d'ici là et de ne pas devoir supporter une plus grande sévérité de la législation sur l'endettement des entreprises financières. Bien que le bénéfice soit légèrement supérieur à nos attentes, nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action à 12,90 USD pour 2011 et à 14,20 USD pour 2012.

 

Cours au moment de l'analyse : 187,72 USD

 

L’Americain Blackrock est le premier gestionnaire d’actifs au monde avec 3 500 milliards de dollars sous gestion. Il investit pour le compte de ses clients, essentiellement des banques, des fonds de pension, des assureurs…

 

Partagez cet article