Analyse
Le point sur nos nouvelles actions il y a 6 ans - mardi 5 juillet 2011

Depuis un an, nous tentons de vous faire profiter de diverses opportunités. Avec quels résultats ?

 

La remontée de la volatilité boursière ces derniers mois, consécutive à la crise grecque et aux incertitudes sur la vigueur de la croissance économique, détourne un certain nombre d’investisseurs de la Bourse. Pour d’autres, ces mouvements de cours sont des opportunités pour se positionner sur des actions intéressantes, mais délaissées. Depuis un an, nous profitons des opportunités qui se présentent pour enrichir notre sélection d’actions de divers horizons. Pour quels résultats ? Et que faire maintenant ?

 

Belle capacité de résistance

Le tableau ci-après reprend l’ensemble des nouvelles actions que nous vous conseillons depuis peu d’acheter. Au 30 juin, l’ensemble des actions a permis de dégager un rendement (évolution du cours + dividende, en EUR) d’environ 7,6 %. Un résultat à comparer à une hausse de 5,05 % (rendement en EUR, depuis le 31/5/10) pour l’indice mondial MSCI World.

 

Action
Date d’entrée dans
notre sélection
(1)
(2)
31/5/10
15,1
15,1
5/7/10
51,9
31,6
12/7/10
10,6
-3,2
1/9/10
31,8
17,3
22/11/10
30,1
22,8
6/12/10
22,2
13,0
20/12/10
3,9
-5,4
7/1/11
-30,9
-38,4
24/1/11
-43,4
-44,7
29/3/11
3,3
0,4
29/4/11
-2,3
-0,2
9/5/11
-8,5
-8,5
24/5/11
8,0
5,5
30/5/11
-18,7
-19,7
Aditya
15/6/11
-8,7
-8,1
Amerigo
15/6/11
0,0
0,7
20/6/11
1,9
0,5
27/6/11
-0,1
-2,2
(1) Return au 30/06 en %, en devise locale ; (2) Return au 30/06 en %, en euro.

 

Deux périodes

Le rendement de cette sélection d’actions s’est construit en deux temps :

 

Depuis juillet 2010 jusqu’à début janvier 2011, l’apaisement des craintes liées aux dettes souveraines et l’amélioration des perspectives économiques aux Etats-Unis ont permis un retour de l’appétit pour le risque et donné un large coup de pouce à nos actions. Nasdaq OMX a ainsi fortement progressé sur cette période.

 

Rattrapées par les questions sur la vigueur de la reprise économique début mars et la (re)montée de la crise grecque, les actions plus risquées (dont certaines ont été introduites ces dernières semaines) ont perdu des plumes, ce qui a raboté le rendement de notre sélection. La bonne tenue des valeurs au profil plus défensif comme Deutsche Post ou Teleflex ont permis toutefois de limiter les dégâts.

 

Brillant Brésil

Les actions brésiliennes ont connu de fortes appréciations, à l’instar de Sabesp et de l’opérateur télécom Telesp. La première continue de profiter des investissements du pays, dont le développement et la modernisation du réseau d’approvisionnement en eau de Sao Paulo. La seconde a fusionné avec Vivo, sans mauvaises surprises pour les actionnaires. Les investisseurs tournent leur regard vers les perspectives de croissance du nouveau groupe. Récemment entrée en sélection, la banque Banco Santander Brasil (BSB) profite d’un bon niveau d’activité dans le pays.

 

Le creux chinois

Les actions chinoises China Medical Technologies (CMT, diagnostic in vitro) et, dans une moindre mesure, JinkoSolar (photovoltaïque) ont été emportées par la vague de défiance qui touche les actions chinoises cotées à New York sur lesquelles pèsent des soupçons de fraude. Pris d’une certaine panique, les investisseurs manquent de discernement. Les perspectives de croissance de ces deux titres ne sont pas remises en cause.

 

Nos conseils

D’une manière générale, nos conseils s’inscrivent sur un horizon de temps de trois à quatre ans. Ces années sont parfois nécessaires pour permettre aux investissements d’atteindre tout leur potentiel. Mais conseiller des actions pour un horizon de trois à quatre ans ne veut pas dire que le conseil reste identique sur cette période. Nous le modifions si l’évaluation se trouve changée. Le Nasdaq OMX et Teleflex ont ainsi vu leur décote réduite après la belle appréciation du cours et ne sont plus qu’à conserver. Nous avons vendu Transcom après que l’action est devenue chère. Notre pari sur la restructuration a échoué. Les autres titres demeurent selon nous sous-évalués et dignes d’achat. Comme pour l’ensemble des actions de notre sélection, tenez compte du niveau de risque avant d’acheter une action. Si vous optez pour un risque faible (2 dans notre méthodologie), tournez-vous vers Deutsche Post, Kimberly-Clark, Reckitt Benckiser et Exelon.

 

Partagez cet article