Analyse
Opérateurs de marché : nouveaux rapprochements en vue ? il y a 6 ans - vendredi 8 juillet 2011

Six semaines après que Nasdaq OMX a retiré son offre sur NYSE Euronext c'est au tour de London Stock Exchange de cesser la bataille pour la prise de contrôle du marché canadien. Et que deviendra la Bourse espagnole ?

 

Fusion possible ?
La fusion entre NYSE Euronext et Deutsche Börse étant bien engagée, Nasdaq OMX et London Stock Exchange risquent d'être marginalisés s'ils restent seuls. Car dans leur activi-té, la baisse des coûts (par les économies d'échelle) est essentielle pour améliorer la rentabilité. Le scénario d'un rapprochement entre ces deux groupes de taille équivalente gagne donc en crédibilité, d'autant que l'américain avait déjà déposé une offre sur l'anglais en 2006. Mais pour l'heure, même si la presse évoque de premiers contacts, rien n'est fait.

 

Si Nasdaq OMX lance une offre sur London Stock Exchange, notre avis sur cette offre dépendra du montage de l'opération (actions ou cash), du niveau des synergies et du prix offert. Car Nasdaq OMX est très endetté, ce qui peut limiter sa marge de manoeuvre. Seule (quasi) certitude, la fusion ne devrait pas être bloquée par les autorités de contrôle.

 

Que gagnerait Nasdaq OMX ? Un renforcement sur les marchés des actions en Europe (il contrôle déjà l'Europe du Nord), un développement sur celui des produits dérivés (en croissance) et l'intérêt de négocier de grandes actions internationales (attirées par le marché britannique, pour trouver de nouveaux actionnaires et plus de visibilité). Mais, selon nous, son bénéfice n'en profitera pas avant 2013 (au mieux).

 

Aux alentours de 25 USD, l'action Nasdaq OMX n'est pas sous-évaluée.
Conservez.

 

 

Bolsas y Mercados Españoles
La bourse espagnole devant défendre sa rentabilité, elle ne demeurera pas éternellement isolée. Elle est une cible intéressante, vu le cash qu'elle génère et la santé de son bilan. NYSE Euro-next semble un bon partenaire après sa fusion avec Deutsche Börse. Une offre de London Stock Exchange n'est pas à écarter mais ne nous semble pas la plus probable.

 

Bolsas y Mercados Españoles a souffert du retour de l'aversion au risque et offre un rendement sur dividende de 8 % brut.


Le titre est sous évalué.
Achetez.

Partagez cet article