Analyse
TF1: la stratégie n'est pas tenable il y a 6 ans - jeudi 4 août 2011

La taille du groupe est trop limitée.

Action chère.
VENDEZ.

 

La forte augmentation du bénéfice par action semestriel doit être relativisée : le résultat 2010 avait été pénalisé par les coûts liés à la Coupe du Monde de Football.

 

Sur une base comparable, le bénéfice opérationnel ne s'apprécie que de 13%. Cela signifie néanmoins que TF1 continue à faire des efforts pour réduire ses coûts et, jusqu'à présent, surtout grâce au succès des séries télévisées américaines, les recettes publicitaires de la chaîne TF1 n'en souffrent pas trop (-0,9%).

 

Il n'empêche que, dans un paysage audio-visuel en constante redéfinition, une telle stratégie n'est pas tenable à terme, selon nous : la faiblesse structurelle de la rentabilité provient de la taille trop faible du groupe et nous ne voyons toujours pas se dessiner de réelles perspectives de croissance interne de l'activité. La Bourse a, selon nous, salué excessivement ces chiffres lors de leur publication (cours en hausse de 7,5 % sur la journée du mardi 26 juillet) : nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action à 1 EUR pour 2011 et 1,10 EUR pour 2012.

 

Cours au moment de l'analyse : 13,49 EUR

 

Premier groupe privé de télévision en France, TF1 est actif dans la télévision généraliste et thématique. Il tire la majorité de ses revenus de la publicité.

 

Partagez cet article