Analyse
Trou d’air pour Triquint Semiconductor il y a 6 ans - vendredi 5 août 2011

Le cours s'est effondré à l'annonce de perspectives d'activité très décevantes pour le trimestre en cours. Un trou d'air passager selon nous.

Nous maintenons notre conseil pour cette valeur bon marché, mais réservée aux amateurs de risque.
ACHETEZ.

 

 

Ces derniers trimestres, l'activité du groupe avait bénéficié d'une forte croissance.
A présent c'est un net ralentissement qu'elle subit. Au deuxième trimestre, le chiffre n'a progressé que de 10 % et le bénéfice par action a reculé de 15 % (hors éléments non récurrents). Pour le troisième trimestre, le groupe prévoit un résultat bien inférieur à celui d'un an plus tôt.

 

Cette perspective a été très mal accueillie par les investisseurs, habitués à mieux de la part du groupe. Le cours a perdu 26 % le jour de cette annonce.

 

Que se passe-t-il ? En fait, dans le courant de 2010, le groupe s'est trouvé en manque de capacités de production pour répondre à la forte demande de ses composants électroniques. Il a dès lors dû faire des choix : privilégier certains clients et produits, au détriment d'autres. Cette période de transition a un impact plus important que prévu.

 

Mais il y a des raisons d'espérer. Sur l'ensemble de 2011, les capacités de production devront avoir crû de 40 %, de sorte que le groupe devrait rapidement regagner une partie du terrain perdu. La direction prévoit un rebond de son activité dès le dernier trimestre 2011, sans doute en bonne partie grâce à la sortie prochaine de l'iPhone 5 d'Apple, client qui génère environ un quart de son activité.

 

Nous restons donc positifs pour l'action mais, compte tenu des annonces faites, nous avons réduit nos prévisions de bénéfice par action à 0,41 USD pour 2011 et 0,55 USD pour 2012.

 

Cours au moment de l'analyse : 7,17 USD

 

L'américain Triquint Semiconductor conçoit et commercialise des composants de radio fréquence, notamment des amplificateurs de signaux wifi ou internet. Ses produits sont destinés principalement aux fabricants de terminaux mobiles smartphones et tablettes tactiles (72 % du chiffre d'affaires). Il fournit également des composants pour améliorer la qualité des réseaux télécoms (20 % du chiffre d'affaires) et pour le secteur aéronautique-défense (8 %).

 

Partagez cet article