Analyse
Santander Brasil : pour ceux qui aiment le risque il y a 6 ans - mercredi 7 septembre 2011

Plombé par la remontée des taux, le cours intègre à l'excès l'impact du ralentissement économique sur les résultats.

L'action est bon marché. POUR CEUX QUI AIMENT LE RISQUE…
ACHETEZ.

 

Même si elle n'aura qu'un faible impact sur le niveau des crédits octroyés, la baisse de 0,5 %, par la Banque centrale brésilienne, de son principal taux pour soutenir une économie entrée dans une phase de ralentissement est une bonne chose pour les banques locales comme Banco Santander Brasil (BSB), d'autant que d'autres suivront. Mais dans l'immédiat, le ralentissement de la croissance s'accompagne aussi d'une nouvelle hausse des défauts de remboursement et le semestre en cours s'annonce donc faible pour BSB, surtout active dans la banque de détail.

Après des résultats conformes à nos attentes mais globalement faibles au 2e trimestre, la direction prévoit des défauts de paiement stables au cours des prochains trimestres. Nous ne demandons qu'à la croire. Pour notre part, nous tablons sur un bénéfice par action de respectivement 1,2 et 1,3 USD pour 2011 et 2012.

Avec un rendement sur dividende de 6,7 % pour 2012, nous jugeons l'action bon marché et intéressante pour miser sur la croissance économique du Brésil à long terme. Nous maintenons toutefois le coefficient de risque à 4 en raison du risque de bulle immobilière et du poids de l'actionnaire majoritaire Santander Espagne.

 

Cours au moment de l'analyse : 9,13 USD

 

Banco Santander Brasil (BSB) est une filiale de la banque espagnole Santander. Avec une part de marché d’environ 10 % et quelque 2 200 agences, BSB est la troisième banque de détail du Brésil. Elle y est devancée par Banco do Brasil (5 000 agences), Itau Unibanco (5 000) et Bradesco (3 500). BSB tire 64 % de ses profits de la banque de détail, 28 % de la banque commerciale et 8 % de la gestion d’actifs.

 

Partagez cet article