Analyse
ASM Lithography : record en 2011, moins beau en 2012 il y a 6 ans - vendredi 14 octobre 2011

Le résultat trimestriel est conforme à nos attentes et annonce une année 2011 record.

L'exercice 2012 s'annonce toutefois plus délicat, vu la frilosité des fabricants de semi-conducteurs ces derniers mois.
Action chère.
VENDEZ.

 

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires a bondi de 24 % et le bénéfice par action de 37 % à 0,84 EUR. Et même si, pour le quatrième trimestre, un net recul du résultat est attendu, 2011 sera une année record ; la marge nette devrait atteindre 25 % selon nous. Certes, pour 2012, la dégradation de la conjoncture et la faible demande des fabricants de semi-conducteurs ces derniers mois obscurcissent le tableau (les prises de commandes seront deux fois moindres en 2011 qu'en 2010). Néanmoins, grâce à sa technologie avant-gardiste, ASML devrait pouvoir maintenir des prix élevés, limiter le recul de sa rentabilité et étouffer plus encore les autres fabricants d'appareils de lithographie (sa part de marché est déjà de 80 %).

En outre, très solide financièrement, le groupe procède depuis le début de l'année à de gros rachats d'actions propres. L'action étant chère, nous estimons cependant que, pour l'actionnaire, un dividende plus généreux serait préférable (son rendement actuel est de moins de 1,5 % brut).

Nous tablons désormais sur un bénéfice par action de 3,30 EUR en 2011 et de 1,75 EUR en 2012.

 

Cours au moment de l'analyse : 28,80 EUR

 

ASM Lithography est un fabricant néerlandais d’équipements réalisant l’impression de circuits intégrés (par un procédé photographique) sur des plaques très fines de silicium, pour l’industrie des semi-conducteurs (pour perfectionner la fabrication de puces électroniques).

 

Partagez cet article