Analyse
Mesures européennes et institutions financières il y a 6 ans - vendredi 28 octobre 2011

Plus de sévérité.



Le nouveau plan de sauvetage de la Grèce est plus sévère pour les sociétés financières, qui doivent assumer une perte de 50 % sur les emprunts d’Etat grecs (contre 21 % auparavant).

Pour KBC, nous tablons sur une charge de quelques dizaines de millions; pour le groupe coté Dexia (pas Dexia Banque) il devrait s’agir de 300 millions (±0,15 EUR par action).

Les institutions doivent aussi respecter des ratios de solvabilité plus sévères pour juin 2012. KBC a assez de capitaux mais Dexia doit trouver 1,7 milliard (via la vente d’actifs).




Partagez cet article