Analyse
Delhaize : New Game Plan porte ses fruits il y a 6 ans - jeudi 10 novembre 2011

Malgré le recul du bénéfice, Delhaize affiche au 3ème trimestre des résultats conformes aux attentes.

Mais le dernier trimestre s'annonce difficile. Action correctement évaluée.
CONSERVEZ.

 

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires a encore augmenté de 0,4 %, tandis que le bénéfice chutait de 5,4 %. Hors effets de change (dollar faible), le chiffre d'affaires (hors Delta Maxi) a progressé de 3,4 %, ce qui est loin d'être mauvais dans les conditions économiques actuelles (surtout dans le sud-est des USA où Delhaize est très actif). Alors que les investissements dans la filiale américaine Food Lion commencent à porter leurs fruits, la filiale grecque Alfa-Beta (+/-7 % du chiffre d'affaires) continue à croître et à gagner des parts de marché malgré tout. Et en Belgique, où le consommateur réduit ses dépenses, le groupe parvient à augmenter ses marges grâce à une plus grande efficience. Par contre, le résultat trimestriel a pâti des frais engendrés par la reprise de Delta Maxi dans les Balkans. Le groupe va poursuivre les efforts entrepris (repositionnement de Food Lion aux Etats-Unis, maintien du programme d'ouverture de nouveaux magasins), tout en étant conscient des difficultés à répercuter l'augmentation des frais (prix d'achat,…) dans les prix de vente. Enfin, le groupe suit de près l'évolution en Grèce. Pour 2011, 2012 et 2013, nous laissons nos estimations de bénéfice par action inchangées à 5,66 EUR, 5,95 EUR et 6,43 EUR.

 

Cours au moment de l'analyse : 45,005 EUR

 

Le distributeur belge Delhaize exploite ±3400 magasins, actifs en Belgique, au Luxembourg, dans les Balkans, en Indonésie et aux USA, lesquels assurent jusqu’ici quelque 65 % du chiffre d’affaires.

 

Partagez cet article