Analyse
Nos portefeuilles type : le fil d’Ariane il y a 5 ans - mercredi 2 novembre 2011

Cas vécu pour vous rappeler l’utilité de nos portefeuilles type.

Un lecteur nous interroge :

J’ai 50 000 EUR sur mon compte d’épargne, une poire pour la soif dont je ne devrais pas avoir besoin pendant plusieurs années. Mais je suis de moins en moins satisfait de l’intérêt que cela rapporte (même si je sais que ce capital est en parfaite sécurité). J’aimerais donc en améliorer le rendement et suis prêt pour cela à consacrer la moitié à des placements avec un risque limité. Je suis âgé de 40 ans et n’ai pas l’intention de suivre très activement ces placements. Que pouvez-vous me conseiller ?

 

Nous répondons.

Diversifier

A long terme, normalement, le surplus de risque sera compensé par un meilleur rendement. Il est certes primordial de prévoir un matelas de sécurité, qui, dans votre cas, sera assuré par le montant conservé sur le compte d’épargne. Pour les 25 000 EUR consacrés aux placements plus risqués, le plus important est de bien diversifier, de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, de façon à ce que les déceptions de certains investissements n’aient pas un impact trop lourd sur le rendement global. Il s’agit donc de répartir l’avoir sur différents types d’investissements (actions, obligations…).

 

Portefeuilles-type

Pour aider nos lecteurs à assurer à une suffisante diversification, nous avons établi des exemples de portefeuilles, basés sur différents profils de risques et sur divers horizons de placement.

 

Votre profil de risque, c’est l’estimation du degré de risque que vous êtes prêt à courir (êtes-vous plutôt conservateur ou prêt à assumer certains dangers ?). Nous distinguons ainsi trois grands profils : défensif, neutre ou dynamique. Plus le profil est dynamique, plus les placements choisis contiennent d’actions. Dans votre cas, nous vous classerions plutôt dans le profil neutre.

 

L’horizon de placement, c’est une estimation du nombre d’années que vous prévoyez pour le placement :
5, 10 ou 20 ans. Plus longue est la période prévue, plus vous pouvez consacrer d’argent aux actions. Car vous avez ainsi assez de temps pour gommer les fluctuations des placements boursiers. Dans votre cas, vu que vous dites ne pas avoir besoin de cet argent avant longtemps, nous considérons que votre horizon de placement est d’au moins 10 ans.

 

En combinant toutes les possibilités de profil de risque et d’horizon de placement, nous avons ainsi concocté neuf portefeuilles-types. Chaque investisseur doit pouvoir y trouver chaussure à son pied. Ces portefeuilles ne sont pas statiques et évoluent dans le temps, en fonction de nos analyses et de nos conseils. Le profil de risque et l’horizon de placement des investisseurs peuvent d’ailleurs aussi évoluer au fil du temps.

 

Exemple

Compte tenu de votre profil de risque et de votre horizon de placement, nous vous orientons vers un portefeuille neutre d’une durée approximative de 10 ans (voir illustration). Ce portefeuille se compose de 35 % d’obligations (dont 10 % en couronne suédoise et 5 % en zloty polonais) et de 65 % d’actions (dont 10 % d’actions chinoises et 20 % d’américaines).

 

Consultez notre stratégie portefeuilles dans notre rubrique outils.

 

Partagez cet article