Analyse
Strips sur les actions étrangères : offre limitée il y a 6 ans - mardi 29 novembre 2011

Sur la Bourse de Bruxelles, on trouve pas mal de strips liés à des actions belges, mais deux seulement qui soient liées à des actions étrangères.

Origine

Les strips sont des produits typiques à la Bourse de Bruxelles. Ils n’existent pas dans les autres pays européens. Les strips, qui procurent un avantage fiscal, sont en effet liés à la fiscalité belge. Grâce aux strips, le précompte mobilier belge retenu sur les dividendes est abaissé de 25 à 15 %. De quoi séduire les candidats investisseurs, ce que les grandes entreprises belges, soucieuses d’attirer des capitaux, ont bien compris.

 

Et les entreprises étrangères ?

Les entreprises étrangères quant à elles, plus éloignées du public belge et de ses préoccupations fiscales belgo-belges, ne proposent pas de strips. Il existe toutefois deux strips d’actions étrangères : GDF Suez et Total. Pas étonnant vraiment car il s’agit de deux actions qui ont un passé lié à la Belgique. GDF Suez a repris Electrabel il y a cinq ans et dispose ainsi des strips d’Electrabel. Total a intégré Petrofina à la fin du siècle dernier, reprenant par la même occasion les strips de la société pétrolière belge. Notez que pour ces deux actions, la réduction d’impôt ne vaut que pour la partie belge du précompte. Le dividende est d’abord soumis à la retenue française (25 % qu’il est possible de ramener à 15 % moyennant un long et coûteux processus administratif) et puis au précompte belge, qu’il est donc possible, grâce aux strips, de ramener de 25 à 15 %.

 

Intéressant ?

Alors que le prix des strips de Total et GDF Suez est au minimum (0,001 EUR) et que les frais de transaction sont somme toute limités (entre 2,50 et 5 EUR) cela vaut-il la peine d’acheter ces strips ? Si on se base sur un investissement de 5 000 EUR dans chacune des actions précitées, vous auriez bénéficié, grâce aux strips, d’une réduction de précompte, sur le dernier dividende distribué, d’une trentaine d’euros pour GDF Suez et de 25 EUR environ pour Total. Mais pour la suite, tout dépendra évidemment de ce que décidera le futur gouvernement qui envisage d’harmoniser le précompte à un même taux pour tous les titres. Les strips perdraient alors toute leur utilité, ce qui explique aussi pourquoi leur cours est aussi bas. Acheter aujourd’hui des strips, c’est jouer à quitte ou double, mais pour une mise de départ il est vrai réduite.

Partagez cet article